Elma Sanchez Le Meur

Balade entre couleurs et matières

 
De sa double culture franco-espagnole Elma Sanchez Le Meur garde le goût de l’exagération, des couleurs vibrantes et du mouvement. Cette exubérance se retrouve dans sa façon de travailler
« Plus que la forme, il y a la matière, qui permet une peinture vibrante et vivante, où les couleurs s’entrechoquent, où les formes retrouvent leur cours naturel.
Se mèlent alors la terre, le ciment, le plâtre, les papiers, les végétaux  et l’encre, permettant une liberté d’expression totale »
Retour haut de page